Carnet de Voyage autour du monde…à travers un réseau d’albums

Après la Chine, nous décidons de continuer notre voyage à travers différents pays…Nous exploiterons essentiellement les albums de Satomi Ichikawa qui nous fait voyager dans différents pays ( http://www.ecoledesloisirs.fr)

Nous avons choisi :

        

Les enfants passeront par le continent africain avec l’Afrique Noire, le Magreb, Zanzibar puis le continent américain avec le Pérou et enfin le continent asiatique avec l’Inde. Notre carnet commencera par la Chine que nous connaissons bien maintenant.

Le projet :

organigramme carnet de voyage.pdf

La carnet :  Sur un cahier de dessin en format A4 ou en reliant des feuilles A4 … le modèle suivant correspond à 2 pages en vis à vis …nous rajouterons aussi en bas de page 1 son avis sur le livre (j’ai aimé, je n’ai pas aimé …)

carnet.pdf

Des activités :

– Chaque groupe choisit un album parmi ceux étudiés sur la Chine, il faut  retrouver le personnage principal de l’album, choisir une image représentative de l’album et la justifier, argumenter son choix puis décrire le personnage

Cette séance sera reprise pour chacun des albums exploité.

– Les enfants remettent en ordre les étiquettes des titres des livres vus. Ils peuvent utiliser les couvertures des albums pour s’aider.

– Élaboration du carnet : lors de séances de langage, les enfants ont choisi une illustration par album qui pour eux représentait le plus l’histoire et  un détail du livre.

Ils doivent maintenant découper puis trier les couvertures, les personnages, les illustrations choisies et les détails afin de recomposer les différentes pages(une par album étudié) …travail long et très minutieux  …

– Les enfants remettent à nouveau les titres de 3 livres en ordre

 

 

 

– Fabrication d’un jeu de cartes avec des photos. Les enfants doivent les trier et associer chacune de ces photos avec les différents albums , les indices sont dessinés dans les livres…(les vêtements, les objets, les paysages, les animaux…)

 

 

– Pour illustrer les carnets, il faut les drapeaux des différents pays, ils ont tous été reconstitué  par collage

(il a fallu faire des choix !! Lucho vient du Pérou, Juma de Zanzibar donc de la Tanzanie, les Massaïs comme Meto viennent de Tanzanie et du Kenya, pour travailler sur un nouveau pays j’ai choisi le Kenya; Konta navigue sur le fleuve Niger ,pour éviter les confusions j’ai choisi le Nigéria, Mustafa est un petit Marocain et Shyam est indien)

– les guerriers africains : les enfants découpent un morceau de tissu en suivant un gabarit puis le colle sur une feuille recouverte de brou de noix.

A la gouache noire, les enfants peignent les têtes et les membres sous forme de bâton.

 

 

– des masques en argile blanche , grâce à l’intervention de Mygline Paroumanou-Pavan, artiste plasticienne qui a accepté d’aider les élèves

 

 

– des mandalas indiens au feutre

 

 

 

 

– Les mains décorées au henné, symboles de l’Inde et du Maroc…les enfants dessinent leur main puis la décore au feutre

 

 

 

– Les phrases : reconnaissance de mots connus (les prénoms), découverte des autres mots par leur répétition, par les lettres ou les syllabes connues … Différencier les lettres et les mots, les mots et les phrases

… est un garçon.pdf

…vit au…pdf

 

 

 

 

phrases complexes.pdf

Ces dernières ont été élaborées par les enfants …

 

 

– Initiation aux mots croisés à partir des prénoms des personnages rencontrés

Mots croisées persos.pdf

 

 

– Mots croisés des pays rencontrés à l’aide des drapeaux

mots croisés des drapeaux.pdf

 

 

– exercices d’association des personnages

associer peros pays.pdf

 

 

associer …animaux.pdf

 

 

 

-Atelier des lettres mobiles : reconstituer les prénoms des personnages

 

 

 

– atelier lettres mobiles : reconstituer les noms des pays

 

 

 

– Je choisis le personnage d’un album et je le peins. Les autres enfants doivent le deviner …

 

 

 

– les enfants disposent de 5 images par album, ils doivent les trier puis les ranger dans l’ordre chronologique

images séquentielles.pdf

 

 

 

– Les enfants reconstituent les phrases avec des jeux d’étiquettes

 

 

 

Pour conclure notre « tour du monde » , les enfants ont « rencontré » Satomi Ichikawa grâce à son interview sur l’école des loisirs

Ils ont apprécié de mettre un visage sur l’auteur qu’ils connaissent si bien maintenant (nous avons lu beaucoup de ses livres entre temps…)  et ont aimé voir l’élaboration de « dalla dalla ».

Elle compte maintenant de nouveaux fans…

Publicités

4 réflexions sur “Carnet de Voyage autour du monde…à travers un réseau d’albums

  1. N'école dit :

    Bonjour,
    Notre projet d’année 2012./2013 portera sur « Un tour du monde à travers des albums » , je suis donc très, très intéressée par cet article. Merci pour ce partage qui va beaucoup nous inspirer. Bon courage pour cette fin d’année et bonnes vacances. N’école

    • Cha dit :

      Les enfants ont adoré ce thème, les parents ont été surpris de constater leurs connaissances « géographiques »… C’était vraiment sympa. Satomi Ichikawa nous a vraiment fait rêver. Nous avons aussi lu ses autres albums : baobonbon, les voitures de Jibril et le papillon de Boun qui nous a servi de base pour faire des fleurs en arts plastiques.
      En prolongement: il y a une interview de l’auteur sur le site de « l’école des loisirs » , que nous avons fait partager aux élèves, ils ont beaucoup aimé mettre un visage sur ce nom qu’ils connaissent si bien maintenant et voir le cheminement de la naissance d’un album, en particulier « dalla dalla ».
      Bonnes vacances

  2. Gina NOURRY dit :

    C’est une approche de l’éclipse en maternelle qui m’a beaucoup inspirée et compléter ma pratique dans le domaine. Notre école a travaillé en amont sur l’ombre et la lumière, ce qui a expliqué assez simplement la pénombre qui aura lieu au moment de l’éclipse.J’ai aussi travaillé sur « Cache Lune » de Puybaret pour inciter les élèves aux questionnement sur le phénomène des phases de la lune et confronter ainsi le réel à l’imaginaire des albums.Merci pour ce partage généreux et de qualité

    • Cha dit :

      Merci
      Au départ aussi je souhaitais travailler sur l’ombre et la lumière avec « l’ombre de l’ours » d’Olga Lecaye jusqu’à ce que je découvre « le mystère de la lune » , un vrai coup de cœur❤️

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s